Warning: preg_match() expects parameter 2 to be string, array given in /homepages/18/d394133182/htdocs/wp-includes/functions.php on line 5214

La FNAIM suspend sa participation aux observatoires des loyers

En réponse aux propos méprisants tenus récemment par Cécile Duflot, Ministre de l’Egalité des territoires et du Logement,  à l’encontre des professionnels de l’immobilier, j’appelle les agents immobiliers, membres de la Fédération, qui exercent dans les 18 villes pilotes où sont mis en place des observatoires des loyers à suspendre l’envoi de données à ces observatoires.

Pour la FNAIM, la question du logement des Français, pas plus que celle des retraites, ne pourra être traitée sérieusement en dressant certaines catégories de la population contre d’autres. Aussi, je souhaite vivement que le ministère du Logement restaure le dialogue avec les professionnels de l’immobilier dans le cadre de relations apaisées et constructives.

4 Reponses à La FNAIM suspend sa participation aux observatoires des loyers

  1. CDJ dit :

    M le Président

    Il fallait beaucoup de naïveté pour croire aux promesses sur ce sujet de Mme Duflot qui veut tout réformer.

    Ces observatoires de loyer sont une « usine à gaz » dont le but in fine est de faire baisser les loyers ce qui pénalisera nos propriétaires d’une part et nos commissions sur les loyers d’autre part, l’objectif avoué est bien un encadrement administratif puisque ce sont les Préfets qui fixeront les loyers médians et les médians majorés sur proposition de structures régionales (peu ou prou étatiques?)

    La machine à perdre est maintenant véritablement lancée puisque dans le projet de loi, tout y passe: les honoraires de location, le préavis ramené à 1 mois etc…

    il eut fallu être inflexible sur toutes ces propositions qui ne permettront sûrement pas aux locataires de gagner quoi que ce soit mais aux investisseurs ou petits propriétaires de fuir ou de retirer leurs biens du marché. On assistera peut être même aux effets inverses voulus compte tenu de cette raréfaction des biens sur le marché

    cette bataille est perdue car je vois mal le Parlement ne pas donner un blanc seing à toutes ces propositions formidablement électoralistes

    il faut maintenant s’arquebouter sur l’autre « usine à gaz » qui est la GURL

    Par ailleurs, qu’apportera une carte « syndic » à ceux qui ont déjà la G? cela n’a pas de sens

    Battez vous sans complaisance

  2. Pour répondre à CDJ, je ne pense pas que JFB puisse être qualifié de naïf,
    bien au contraire!

    La phase de discussion constructive permet aujourd’hui à la Fédération de parler avec autorité et de dénoncer l’autisme de Mme DUFLOT.
    La méthode JFB a porté et à gêné nos détracteurs…L’occupation des locaux de la FNAIM par « Jeudi Noir » en est la preuve.
    Plusieurs articles de presse mettent en doute l’efficacité et même la pertinence du projet « ALUR ».
    Si la position du Ministère n’évolue pas rapidement, restera l’action par voie de presse et la mobilisation générale. Pour ma part je suis prêt, dès que la FNAIM me le demandera, à fermer le cabinet pour aller bloquer le Ministre!

    L’observatoire des loyers peut être vu comme un danger ou comme une chance.
    Vous avez développé le danger… Notre chance c’est que grâce à ces chiffres, nous pourrions prouver de façon irréfutable que les prix (hors zones très tendues) n’ont pas connu de hausse exponentielle et surtout la comparaison des chiffres gestion directe / gestion professionnelle prouvera de la même façon que les professionnels sont les meilleurs régulateurs.
    Ces résultats valent un risque calculé! Finis les arguments faciles pour toutes ces associations à la représentativité discutable, marchandes de cartes d’adhésion.
    Bien entendu, pour cela, il faut que la Fédération et les chambres s’impliquent au maximum dans la fourniture, la présentation et le contrôle des résultats.

    Nous avons une stratégie, un Général et de gros bataillons, il nous appartient de ne pas les gâcher! COHESION, DISCIPLINE!

  3. admin dit :

    Entièrement d’accord avec ce qui précède , on ne fait pas des barrages sur des oued! En d’autres termes c’est parce que nous avions jusqu’à maintenant joué le jeux que nous avons l’arme de ne plus le faire.
    Prochaine étape: annoncer la création de notre propre observatoire, future instrument de contrepouvoir, ou de collaboration selon les événements.

  4. GHEZ dit :

    Mais où va-t-on ?

    Il y a quelques années, le discours gouvernemental était qu’il fallait donner plus de pouvoir aux professionnels de l’immobilier pour mieux sécuriser les transactions.
    Aujourd’hui, une dictature anti agences immobilières se met en place.
    Madame DUFLOT qui n’a jamais passé une journée dans une agence a décidé de casser de l’agent immobilier.
    Et bien Bon Courage Mme La Ministre !
    Vous allez mettre plusieurs milliers de personnes au chômage, mais continuerez de dormir. Du moins si votre conscience vous le permet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *