La loi Duflot vidée de sa substance ? Tout ça pour ça…

Le gouvernement cherche à vider la loi Duflot de sa substance. La FNAIM, par la voix de son président Jean-François Buet, se demande s’il faut se réjouir ou se désoler de cette nouvelle.

« Se réjouir, bien sûr, de constater que le principe de réalité prévaut désormais. Les pouvoirs publics reconnaissent le bien-fondé des mises en garde adressées depuis le début par les professionnels de l’immobilier.

En effet, sous le couvert de protéger les locataires, le texte a découragé les propriétaires bailleurs. Or sans ces derniers, la notion même d’immobilier locatif  disparaît !

Cependant, comment ne pas s’attrister qu’il faille attendre qu’une loi soit votée pour découvrir qu’elle est destructrice ? »
« En attendant, le texte existe. Il a récemment été voté par la représentation nationale. Il reste à écrire les décrets d’application. C’est par ce moyen que le gouvernement compte détricoter le dispositif.

Souhaitons que cette fois,  au moment de la rédaction, les professionnels de l’immobilier seront entendus. »

2 Reponses à La loi Duflot vidée de sa substance ? Tout ça pour ça…

  1. Anataul dit :

    Bonjour, Je découvre votre billet un peu tard, ainsi que votre blog, merci pour ces informations de qualité, je répondrai par cette citation de Montesquieu : « Une chose n’est pas juste parce qu’elle est loi ; mais elle doit être loi parce qu’elle est juste. » Une maxime à méditer pour notre gouvernement !

  2. Très bon article!
    Comme vous le dîtes si bien, réjouissons-nous de la refonte de la Loi Duflot, il était temps que le Gouvernement ouvre les yeux sur la « réalité » et qu’il cesse de protéger à tout prix le locataire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *